Marcheurs et pont Laviolette

L'origine du chemin

Le Chemin des sanctuaires Montréal / Sainte-Anne-de-Beaupré est l'ancêtre des chemins québécois de marche pèlerine. Il est né en 1998, à l'initiative d'un des précurseurs québécois sur les chemins de Compostelle, Denis LeBlanc. De mai à juillet 1995, alors que ces parcours étaient à peu près inconnus au Québec, il marche 1 800 km sur les chemins de Compostelle, entre Paris et Fisterra. En cours de route, il imagine un trajet "à la Compostelle" entre Montréal et Québec. C'est quelque chose de semblable qu'élabore "Pèlerinage Québec 2000" avec le "Chemin des Sanctuaires", un itinéraire d'environ 375 km réparti en 18 étapes avec des lieux d'accueil et d'hébergement pour les marcheurs.

Le chemin qui marche
Le Chemin des sanctuaires est l'ancêtre des chemins québécois de marche pèlerine.

Le long du Saint-Laurent, ce "chemin qui marche", comme le désignaient les Amérindiens, permet de relier à pied les trois grands sanctuaires québécois et d'autres moins connus. Pour les personnes que la dimension religieuse n'interpelle pas, il fournit aussi une occasion unique de se donner du temps à soi en revenant à l'essentiel, à travers des lieux et des paysages chargés d'histoire.

Il redonne vie à qui l'emprunte: la personne stressée y réapprend à flâner; chacun, randonneur ou pèlerin, y retrouve une part de soi, beaucoup par la rencontre des autres, beaucoup par le lent défilement des paysages qui s'unifient sous ses yeux.

Denis Leblanc
Denis LeBlanc, Fondateur du Chemin des Sanctuaires
Téléchargez son livre gratuitement

Pour celles et ceux qui rêvent d'aller marcher sur les chemins de Compostelle, il constitue un banc d'essai tout à fait approprié. Marcheurs pèlerins, nous vous invitons à emprunter le Chemin des Sanctuaires Montréal / Sainte-Anne-de-Beaupré et, ainsi, vous ferez partie de notre histoire.

1998 - Le premier tronçon du trajet, soit de l'Oratoire Saint-Joseph jusqu'au Cap-de-la-Madeleine, s'ouvre à l'été 1998. Les premiers marcheurs ont initié le Chemin des Sanctuaires durant l'été.

1999 - L’autre tronçon, du Cap-de-la-Madeleine à Sainte-Anne-de-Beaupré, suivra l'année suivante en 1999, pour une inauguration officielle en l'an 2000.

2009 - Le demi-parcours (9 jours) est aussi offert pour rendre le Chemin accessible au plus grand nombre de marcheurs.

2010 - Le Chemin des Sanctuaires Montréal / Sainte-Anne-de-Beaupré prend un nouvel essor et acquiert sa pleine autonomie : incorporation, site Web, affiliation à la Fédération québécoise de la marche.

2018 - Après 20 années d'existence, plus de 1200 marcheurs avaient emprunté ce Chemin à travers la vallée du Saint-Laurent. La priorité est accordée au maintien des liens avec les marcheurs, les bénévoles et les responsables des lieux d'accueil et à la promotion du Chemin afin d'en assurer la pérennité.

2022 - Ajout de la marche autonome en organisation libre. Avec la marche autonome, le marcheur choisit la date de son départ et la distance qu'il souhaite franchir.

N.B. Le genre masculin est utilisé sans discrimination et dans le seul but d'alléger le texte.